Accueil Non classé Orca, la nouvelle usine islandaise dévore le carbone

Orca, la nouvelle usine islandaise dévore le carbone

2 min lues
0
0
60

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/orca-la-nouvelle-usine-islandaise-d%c3%a9vore-le-carbone-directement-dans-lair-ambiant/ar-AAOggAE?li=BBoJvSH

 

La société suisse Climeworks inaugurait mercredi 8 septembre, non loin de Reykjavik (Islande), Orca, la version industrielle d’un pilote qu’elle développait depuis 2017. L’usine capte 4 000 tonnes de dioxyde de carbonique (CO2) directement dans l’air. Couplée au projet de stockage souterrain Carbfix et connectée à la centrale de géothermie Hellisheidi, elle participera (modestement) à la décarbonation de la planète.

En activité depuis le 8 septembre, Orca, le projet développé en Islande par la société suisse Climeworks devrait capter 4 000 tonnes de CO2 dans l’air par an.

c’est l’exemple même de ce qu’il ne faut surtout pas faire : dépenser beaucoup d’énergie pour stocker un résidu d’énergie qui n’a strictement aucun impact sur le climat !

La machine va consommer plus d’énergie que la combustion qui a généré le CO2, on nage en plein délire, les scientifiques ont perdu les bases de la vie sur terre ! ils sont capable de chercher une réponse à un problème sans se demander si c’est un problème …

Le BRGM français cherche même des sites d’enfouissement de carbone liquide …la recherche est en train de perdre la Terre (tête …)

https://www.brgm.fr/fr/reference-projet-acheve/co2-dissolved-couplage-reussi-stockage-co2-geothermie

Concept d’une installation de stockage de CO2 par dissolution en aquifère salin, couplée à la production de chaleur géothermique Concept d’une installation de stockage de CO2 par dissolution en aquifère salin, couplée à la production de chaleur géothermique reference-couplage-reussi-stockage-co2-geothermie-001-fr

shadocks

pasdeclimatsanseau

Laurent DENISE : formations et expériences professionnelles en : hydrologie, climatologie, météorologie, agriculture, permaculture, agroforesterie, sol vivant Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » , autrement dit "ne comptez pas sur les écologistes pour régler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes générés (climat eau et biodiversité)! Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus l'été ! Ce qui tue massivement toute la biodiversité de façon durable ce sont les sécheresses de plus en plus longues : pas d'eau pas de vie ! Les sécheresses de plus en plus longues ont des conséquences monstrueuses qui entraînent l’effondrement accéléré des pollinisateurs, des insectes, des oiseaux, impactent l’ensemble du vivant, y compris la santé humaine ! 1.1 millions d'hectares de prairies en Nouvelle Aquitaine avec des haies et des arbres, sans labour et sans pesticide pourtant tous les étés ce sont des cimetières de biodiversité, même les vieux arbres sèchent ...Une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, un comble quand on a passé l'hiver les pieds dans l'eau (inondations) sans faire de réserve ...En France ce sont uniquement les "écologistes" qui s'opposent à la construction de réserves d'eau et qui vont même jusqu'à en faire détruire ... cherchez l'erreur ! C'est le climat qui a besoin d'eau et de végétation l'été. Le secret d'un bassin hydrologique en bonne santé c'est sa densité végétale l'été (la référence étant la forêt de feuillus), plus on génère de biomasse plus on augmente le pouvoir de rétention d'eau des sols et donc de filtration, plus la densité végétale est importante et plus on alimente le cycle des pluies.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

la Garonne en vigilance crue après une averse et 4 mois de sécheresse …

https://www.vigicrues.gouv.fr/niv2-bassin.php?CdEntVigiCru=23   et c’est encore pire…