Accueil Non classé les barrières paravalanches !

les barrières paravalanches !

2 min lues
0
1
94

on a mis en place des barrières paravalanches pour protéger les installations en aval :

pare avalanche

La technique, pour protéger les habitations des crues excessives, est exactement la même : retenir en amont pour ne pas créer de dégât en aval !

digues

https://www.ouest-france.fr/bretagne/paimpol-22500/paimpol-des-travaux-urgents-pour-proteger-la-ville-des-inondations-7008002

Et c’est justement parce que l’administration a fait le contraire, depuis des dizaines d’années, avec cette prétendue continuité écologique des cours d’eau que la population française est en danger quand il pleut …

Cet hiver il faut encore s’attendre au pire, on devrait entendre les pelleteuses dans toutes les vallées pour construire en urgence des digues … il ne se passe strictement rien ! Un silence de plomb avant la tempête !

On fait des réunions sur la prévention des crues et tout ce qu’il en sort c’est la date de la prochaine réunion, urgence et bon sens sont des mots qui n’existent pas dans l’administration française !

https://www.mediaterre.org/actu,20200503184212,1.html

 

Intempéries dans le Var: huit jours après, difficile d’oublier des « scènes d’horreur »

https://actu.orange.fr/france/intemperies-huit-jours-apres-difficile-d-oublier-des-scenes-d-horreur-CNT000001tZrBG/photos/vue-aerienne-des-degats-provoques-par-les-inondations-meurtrieres-le-5-octobre-2020-a-breil-sur-roya-dans-les-alpes-maritimes-458320259164679cec3899c521e2c96d.html

 

 

pasdeclimatsanseau

Laurent DENISE : formations et expériences professionnelles en : hydrologie, climatologie, météorologie, agriculture, permaculture, agroforesterie, sol vivant Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » , autrement dit "ne comptez pas sur les écologistes pour régler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes générés (climat eau et biodiversité)! Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus l'été ! Ce qui tue massivement toute la biodiversité de façon durable ce sont les sécheresses de plus en plus longues : pas d'eau pas de vie ! Les sécheresses de plus en plus longues ont des conséquences monstrueuses qui entraînent l’effondrement accéléré des pollinisateurs, des insectes, des oiseaux, impactent l’ensemble du vivant, y compris la santé humaine ! 1.1 millions d'hectares de prairies en Nouvelle Aquitaine avec des haies et des arbres, sans labour et sans pesticide pourtant tous les étés ce sont des cimetières de biodiversité, même les vieux arbres sèchent ...Une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, un comble quand on a passé l'hiver les pieds dans l'eau (inondations) sans faire de réserve ...En France ce sont uniquement les "écologistes" qui s'opposent à la construction de réserves d'eau et qui vont même jusqu'à en faire détruire ... cherchez l'erreur ! C'est le climat qui a besoin d'eau et de végétation l'été. Le secret d'un bassin hydrologique en bonne santé c'est sa densité végétale l'été (la référence étant la forêt de feuillus), plus on génère de biomasse plus on augmente le pouvoir de rétention d'eau des sols et donc de filtration, plus la densité végétale est importante et plus on alimente le cycle des pluies.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Agriculture de conservation des sols, de l’eau, du climat et de l’humanité …

  l’infiniment petit (micro-organismes des sols) qui impactent l’infinime…