Accueil Non classé retour des pluies = fin de la canicule !

retour des pluies = fin de la canicule !

5 min lues
0
5
99

au lieu d’anticiper l’hiver en faisant des réserves d’eau pour lutter contre les sécheresses et les canicules on subit de plein fouet les aléas climatiques !

Par chance une perturbation est passée sur la France et a mis fin à la vague de chaleur

https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/12/l-ile-de-france-et-le-nord-toujours-en-alerte-canicule_6048770_3244.html

En France, non seulement on ne construit pas de réserves d’eau mais on détruit les réserves existantes (cf https://www.youtube.com/watch?v=WyGvleAyMiY )

non seulement on ne recycle pas l’eau dans les sols mais on pollue massivement les rivières ( cf https://www.lcp.fr/actualites/face-au-risque-de-pollution-rampante-lassemblee-vote-la-revision-des-normes-des-boues )

Non seulement on ne végétalise pas  mais on encourage les agriculteurs a ne plus cultiver l’été (baisse de 10% par an des surfaces irriguées en Nouvelle Aquitaine)

Non seulement on n’écoute pas les gens de terrain mais on suit aveuglément des bobos sans aucune formation (cf https://www.youtube.com/watch?v=4dAW9ypV44U )

28699203_227219777847103_1529994561602366483_o28471261_2118330311723396_8663760614554715915_n5c01ec6cd50068623b8b4a31

Techniquement on ne pouvait pas faire pire … il est donc très facile de faire mieux !

L’agriculture a servi d’écran de fumée pour cacher la destruction massive de l’environnement, de la biodiversité et même du climat par des villes hors normes et hors la loi !

Les villes n’alimentent pas les nappes phréatiques pendant l’hiver (pluies et eaux usées sont évacuées en rivières) et elles ne font pas de réserves; l’été elles puisent dans des nappes phréatiques alimentées en grande partie par les champs et elles polluent massivement les rivières, les bassins ostréicoles et la mer … 

Les champs alimentent les nappes phréatiques et l’irrigation ne pourra JAMAIS « consommer » plus d’eau que les infiltration de l’hiver !

En moyenne en nouvelle Aquitaine, les champs reçoivent 700mm et l’irrigation n’utilise , au maximum, que 200mm …

un maïs consomme à l’année 500mm (irrigation comprise) donc il en reste au moins 200mm dans les nappes, rapporté à la surface agricole utile de la région (4 millions d’hectares) les champs laissent 8 milliards de m3 d’infiltration et c’est 5 fois la consommation TOTALE de toute la région (potable agricole et industrie) …

une grande partie de cette eau repart à la mer , via les rivières, pendant l’hiver, en créant des inondations , puisque personne ne fait de réserve et que les DDT font même détruire les barrages !

Aucun pays au monde ne ferait la bêtise de détruire ses barrages alors qu’il manque d’eau tous les étés depuis au moins 20 ans …

pasdeclimatsanseau

formations et expériences professionnelles en : hydrologie, climatologie, météorologie, agriculture, permaculture, agroforesterie Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » , autrement dit "ne comptez pas sur les écologistes pour régler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes générés (climat eau et biodiversité)! Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus l'été ! Ce qui tue massivement toute la biodiversité de façon durable ce sont les sécheresses de plus en plus longues : pas d'eau pas de vie ! Les sécheresses de plus en plus longues ont des conséquences monstrueuses qui entraînent l’effondrement accéléré des pollinisateurs, des insectes, des oiseaux, impactent l’ensemble du vivant, y compris la santé humaine ! 1.1 millions d'hectares de prairies en Nouvelle Aquitaine avec des haies et des arbres, sans labour et sans pesticide pourtant tous les étés ce sont des cimetières de biodiversité, même les vieux arbres sèchent ...Une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, un comble quand on a passé l'hiver les pieds dans l'eau (inondations) sans faire de réserve ...En France ce sont uniquement les "écologistes" qui s'opposent à la construction de réserves d'eau et qui vont même jusqu'à en faire détruire ... cherchez l'erreur ! C'est le climat qui a besoin d'eau et de végétation l'été. Le secret d'un bassin hydrologique en bonne santé c'est sa densité végétale l'été (la référence étant la forêt de feuillus), plus on génère de biomasse plus on augmente le pouvoir de rétention d'eau des sols et donc de filtration, plus la densité végétale est importante et plus on alimente le cycle des pluies.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

inondations en pleine sécheresse

inondations en pleine sécheresse … on nage en plein délire mais l’administration ne …