Accueil Non classé Le GIEC sera le plus gros scandale planètaire !

Le GIEC sera le plus gros scandale planètaire !

5 min lues
0
2
115

Une arnaque monumentale à l’échelle planétaire … forcément personne n’y croit ! pourtant je ne suis pas le seul à dénoncer les nombreuses failles des rapports du GIEC :

https://www.youtube.com/watch?v=k7j79rgZj-M

https://www.youtube.com/watch?v=s3VW7I7CVCY

La focalisation sur le taux de carbone devait servir à relancer la filière nucléaire française qui était déjà mal en point ! c’est ajouté à ça l’action stupide des bobos écolos (EELV et génération écologie) concernant la gestion de l’eau en agriculture (suite à l’affaire de Sivens). Depuis le moratoire sur les réserves d’eau agricole créé par Delphine Batho en 201,  la population a assimilé l’évapotranspiration à un gaspillage d’eau ! Nicolas Hulot a même demandé à l’INRA de faire des recherches sur des plantes qui consomment moins d’eau … L’ONF plante des conifères depuis 30 ans parce qu’ils consomment moins d’eau … mais du coup ils apportent moins de pluie et les forets brulent tous les étés …

je ne suis pas climatosceptique et vu ce que je connais du climat j’aurais même tendance à être plus inquiet que Greta Thunberg , mais le GIEC a fait une corrélation entre l’augmentation du taux de CO2 et les températures qui n’est pas du tout établi ! Le problème c’est que le GIEC s’est précipité sur une hypothèse « alléchante » en occultant les autres !
On peut facilement démontré le lien entre les canicules et l’absence de végétation sur les surfaces exposées au soleil :
La vapeur d’eau est le principal gaz à effet de serre 60% selon le GIEC (contre 26%pour le CO2), l’atmosphère a aussi un effet parasol proportionnel à l’effet de serre, 60% de l’énergie solaire reçue par les sols est évacuée par l’évaporation (chaleur latente ou entropie), la végétation baisse l’albédo des sols (donc diminue l’effet de serre la journée), les zones tempérées de la planète sont couvertes d’eau ou de végétation.
les sécheresses ne sont pas provoquées par le dérèglement climatique mais le dérèglement climatique est provoqué par les sécheresses !
Ce n’est pas le dérèglement climatique qui perturbe le cycle de l’eau mais c’est la coupure du cycle de l’eau l’été (par manque d’évapotranspiration  et donc de végétation) qui dérègle le climat !
Comme le dit François Gervais on a inversé causes et conséquences, c’est le problème de nos chercheurs qui travaillent dans des labos et qui n’ont pas gardé les pieds sur terre !

pasdeclimatsanseau

Laurent DENISE : formations et expériences professionnelles en : hydrologie, climatologie, météorologie, agriculture, permaculture, agroforesterie, sol vivant Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » , autrement dit "ne comptez pas sur les écologistes pour régler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes générés (climat eau et biodiversité)! Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus l'été ! Ce qui tue massivement toute la biodiversité de façon durable ce sont les sécheresses de plus en plus longues : pas d'eau pas de vie ! Les sécheresses de plus en plus longues ont des conséquences monstrueuses qui entraînent l’effondrement accéléré des pollinisateurs, des insectes, des oiseaux, impactent l’ensemble du vivant, y compris la santé humaine ! 1.1 millions d'hectares de prairies en Nouvelle Aquitaine avec des haies et des arbres, sans labour et sans pesticide pourtant tous les étés ce sont des cimetières de biodiversité, même les vieux arbres sèchent ...Une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, un comble quand on a passé l'hiver les pieds dans l'eau (inondations) sans faire de réserve ...En France ce sont uniquement les "écologistes" qui s'opposent à la construction de réserves d'eau et qui vont même jusqu'à en faire détruire ... cherchez l'erreur ! C'est le climat qui a besoin d'eau et de végétation l'été. Le secret d'un bassin hydrologique en bonne santé c'est sa densité végétale l'été (la référence étant la forêt de feuillus), plus on génère de biomasse plus on augmente le pouvoir de rétention d'eau des sols et donc de filtration, plus la densité végétale est importante et plus on alimente le cycle des pluies.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

épurer l’eau dans le sols avec les saules pour produire de l’énergie

Une récente étude réalisée au Québec montre que les plantations de saules, ces arbres faci…