Accueil Non classé un bassin versant se gère en amont et pas en aval !

un bassin versant se gère en amont et pas en aval !

9 min lues
0
0
131

Pendant des millénaires les humains ont exploité les eaux de surfaces en ralentissant le retour en mer, ils  avaient bien compris que ce sont les continents qui ont besoin d’eau douce et pas les mers !

terrase culture

Un écosystème forestier retient 70% des pluies pour alimenter le cycle et dans les forets primaires les cours d’eau sont naturellement encombrés  par des débris végétaux qui ralentissent le flux, même les castors ont compris que pour avoir de l’eau il faut faire des barrages …

Depuis qu’on pompe dans les nappes phréatiques et qu’on a confié la gestion de notre eau à l’administration on inonde l’hiver et on manque dramatiquement d’eau l’été !

en mai 2020 , 53 départements étaient déjà en risque sécheresse, un mois après ils étaient en alerte inondations … Et c’est tout à fait logique : inondation c’est quand l’eau repart trop vite en mer et sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … les inondations sont uniquement dues aux ruissellements sur des sols étanches ou saturés , en captant les ruissellements on garde de l’eau pour l’été et on supprime les inondations !

Actuellement les rivières françaises rejettent entre 50% et 70% des précipitations alors que par biomimétisme de l’écosystème forestier il ne faudrait pas dépasser les 30% ! l’augmentation des inondations et des sécheresses est tout à fait logique, mais cette très mauvaise gestion à des conséquence bien plus grave sur le climat et la biodiversité ! Les inondations ravagent les lits de rivières et emmènent les limons fertiles dans la mer, et les sécheresses de plus en plus longues tuent massivement et durablement la biodiversité ! pas d’eau pas de vie !

Pendant des millénaires, les limons se sont déposés dans les lits de rivières pour former nos plaines fertiles actuelles, si les limons avaient rejoint la mer on vivrait sur tes tas de cailloux … L’application simpliste  de la continuité biologique est appliquée par des citadins et nous conduit à une désertification massive de nos campagnes !

Pendant des millénaires ont a construit pour réguler le débit des rivières et en quelques années les services de l’état ont ruiné tout le réseau hydrologique français au nom d’une soit disant continuité écologique et renaturation des rivières ! un massacre écologique sans précédant avec la bénédiction des écologistes et des associations de protection de l’environnement … Ce qui prouve bien la déconnexion complète avec la nature d’une grande partie de la population !

depuis des dizaines d’années, la prévention des inondations consiste à évacuer l’eau en aval alors qu’il suffisait de la retenir le plus en amont possible du bassin versant. mais comme depuis le début de la construction des villes l’eau sert à évacuer les polluants les agences ont  fait croire que l’eau douce et les sédiments devaient repartir en mer …

 

 

secheresse-la-carte 2020

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2020/06/12/st_enimie_pano-4872930.jpg?itok=aHgGQmIJ

Casser les barrages, bloquer la construction de réserve, couper l’irrigation, ne pas recycler l’eau des villes , se servir de l’eau douce pour évacuer la pollution des villes, évacuer les ruissellements en aval au lieu de les retenir en amont des bassins versants … Techniquement on ne pouvait pas faire pire dans un pays qui manque d’eau de façon récurrente et exponentielle tous les étés, alors que la consommation TOTALE ne représente que 2.5% des pluies …

Pendant  l’été 2019, comme tous les ans, on a battu des records … le 29 avril 2020, Madame Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire a demandé au préfets de prendre des mesures pour anticiper la sécheresse … C’est déjà trop tard, nous sommes entrés dans une phase irréversible ! Une sécheresse s’anticipe au moins un an avant pour pouvoir remplir les réserves l’hiver …
Avec cette gestion « hors normes » de l’eau en France, on alterne depuis des dizaines d’années les inondations et les sécheresses. Par exemple, dans le bassin de la Sèvre Niortaise, cet hiver on a connu  5 périodes d’inondations et 1 mois après la dernière nous étions déjà en alerte sécheresse … La Sèvre Niortaise a déjà évacué 70% des précipitations du bassin versant (650 millions de m3 … ), alors que 70% des précipitations devraient être consacré à la végétation et donc ne pas dépasser les 30 % de rejet en mer … maintenant dès qu’il tombe plus de 20mm en 24h (un petit orage… ) on conseille aux habitants du bord de la Sèvre d’évacuer leurs logements …https://www.lanouvellerepublique.fr/niort/inondation-cellule-de-crise-a-l-hotel-de-ville-de-niort

pasdeclimatsanseau

Laurent DENISE : formations et expériences professionnelles en : hydrologie, climatologie, météorologie, agriculture, permaculture, agroforesterie, sol vivant Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » , autrement dit "ne comptez pas sur les écologistes pour régler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes générés (climat eau et biodiversité)! Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus l'été ! Ce qui tue massivement toute la biodiversité de façon durable ce sont les sécheresses de plus en plus longues : pas d'eau pas de vie ! Les sécheresses de plus en plus longues ont des conséquences monstrueuses qui entraînent l’effondrement accéléré des pollinisateurs, des insectes, des oiseaux, impactent l’ensemble du vivant, y compris la santé humaine ! 1.1 millions d'hectares de prairies en Nouvelle Aquitaine avec des haies et des arbres, sans labour et sans pesticide pourtant tous les étés ce sont des cimetières de biodiversité, même les vieux arbres sèchent ...Une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, un comble quand on a passé l'hiver les pieds dans l'eau (inondations) sans faire de réserve ...En France ce sont uniquement les "écologistes" qui s'opposent à la construction de réserves d'eau et qui vont même jusqu'à en faire détruire ... cherchez l'erreur ! C'est le climat qui a besoin d'eau et de végétation l'été. Le secret d'un bassin hydrologique en bonne santé c'est sa densité végétale l'été (la référence étant la forêt de feuillus), plus on génère de biomasse plus on augmente le pouvoir de rétention d'eau des sols et donc de filtration, plus la densité végétale est importante et plus on alimente le cycle des pluies.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

EPR en Grande Bretagne : Crise à EDF . 8 mars 2016

Thomas PIQUEMAL, l’ex-directeur financier démissionnaire d’EDF exprimait ces c…