Accueil Non classé Quatrième période d’inondations dans le sud ouest … et on sera à sec l’été prochain !

Quatrième période d’inondations dans le sud ouest … et on sera à sec l’été prochain !

6 min lues
0
0
56

Depuis le début de l’hiver dès qu’on dépasse les 20mm de pluie les rivières sont en crues … les nappes phréatiques sont pleines depuis fin décembre 2019, les sols sont saturés et les ruissellements sont maximum !

Pour prévenir les inondations il n’existe qu’une seule technique : Capter les ruissellements ! C’est exactement ce que demande le ministre de l’agriculture avec la création de réserves collinaires !

1 bassins versants

Le ministre l’a décidé mais le message n’est pas encore arrivé dans les préfectures ! A Caussade (lot et Garonne) la Préfète ordonne justement la destruction d’une réserve collinaire en cédant sous la pression  d’écologistes (FNE, Sepanso, EELV , génération écologie) qui ne connaissent strictement rien au climat et à l’hydrologie. Depuis le lac de Sivens et le moratoire sur les réserves agricoles imposé par Delphine Batho les services de l’état sont empêtrés dans une incohérence globale qui conduit à des inondations l’hiver et des sécheresses l’été !  On détruit quand le bon sens nous demande de construire

Depuis le 4 11 2019 la Garonne (mesure effectuée à Tonneins) a évacué 10 milliards de m3 d’eau douce vers la mer (5 milliards de plus que le débit moyen) https://www.vigicrues.gouv.fr/niv3-station.php?CdStationHydro=O900001002&CdEntVigiCru=25&GrdSerie=Q&ZoomInitial=1&CdStationsSecondaires=

 

Dans un écosystème forestier (notre référence en matière de climat) 70% des précipitations sont consacrées à l’entretien du cycle (évapotranspiration) par rétention dans les sols, ce qui laisse 30% de retour en mer. Quand les retour en mer d’un bassin versant dépasse les 30% c’est que la végétation n’aura pas assez d’eau, ce qui va entrainer un manque de pluie, un assèchement du bassin et une destruction de la biodiversité … surtout avec des villes qui pompent massivement dans les nappes et rejettent l’eau en rivière au lieu de la recycler dans les sols …

 Contrairement aux idées reçues, la pluie ne vient pas uniquement de la mer :  70% des précipitations proviennent de l’évapotranspiration (végétation) et seulement 30% de l’évaporation en mer … En climatologie on part du principe que c’est la végétation qui apporte les pluies, donc l’ irrigation n’est plus un problème mais la solution , à condition d’avoir fait des réserves l’hiver !

ça peut paraitre anodin mais les rejets en rivières des surfaces artificialisées de Nouvelle Aquitaine (9.3% du territoire soit 781 200 hectares) dépassent les 5 milliards de m3 (pluie) … alors que la consommation TOTALE de toute la région (potable agricole et industrie) ne représente que 1.5 milliards de m3 ! Les nouvelles zones artificialisées sont aux normes (équipées de bassin de rétention) mais pas les anciennes ! toute la régulation thermique des basses couches de l’atmosphère se fait par l’évaporation, la température augmente fortement quand les continents arrêtent de « transpirer », c’est pourquoi il n’y a pas de canicule en mer  et en forêt ! Il faut végétaliser massivement (villes et campagnes) au rythme des forets de feuillus .

 

https://www.mediaterre.org/france/actu,20200211092626.html

1 cycle eau complet

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

avant on avait un service public maintenant on a des fonctionnaires …

un petit exemple de l’incompétence de l’administration (gérée par des hauts fo…