Accueil Non classé l’effet papillon

l’effet papillon

6 min lues
0
0
129

l’effet papillon ou comment Le détournement massif et illégal de l’eau douce par les villes contribue à la désertification des campagnes et au dérèglement climatique.

 En nouvelle aquitaine les prélèvements d’eau pour l’irrigation correspondent à ceux des villes et de l’industrie, les champs utilisent seulement une partie de l’eau infiltrée pendant l’hiver alors que les villes bloquent les infiltrations, pompent donc « sous les champs » et au lieu de restituer l’eau dans les champs la renvoient vers la mer via les rivières !

1 DETOURNEMENT EAU VILLES

Il est tellement simple et évident quand recyclant l’eau des villes (eaux usées après traitement et eau de pluie) dans les champs on résoudrait tous nos problèmes, et surtout  c’est déjà inscrit dans le code de l’environnement : pour ne pas perturber le cycle de rechargement des nappes phréatiques l’eau doit être recyclée pour des usages non domestiques comme l’arrosage !

nouvelle aquitaine circulation eau synthèse

Simple et évident … seulement si l’eau est traitée correctement … mais les organismes chargés d’épurer l’eau ne font pas le travail pour lequel ils sont payées … Ils  « nettoient  » un peu et se servent des rivières pour  diluer  les polluants !

Depuis des dizaines d’années tout se savait mais « on » fermait les yeux et « on »accusait l’agriculture de polluer et de monopoliser l’eau … jusqu’au jour ou la directive européenne sur l’eau imposa de retrouver un état sanitaire convenable pour les rivières !

Il fallait agir vite mais  avec un retard considérable, une mise aux normes des stations auraient couté très cher, alors des « petits malins » ont trouvé la bonne idée de la continuité biologique des cours d’eau : « puisque les polluants se déposent en amont des retenues et des barrages il suffit de détruire tous les ouvrages qui ralentissent le débit ! il suffira de dire que c’est pour le bien être des poissons migrateurs et que les limons doivent rejoindre les plages … »

Non seulement on n’a rien résolu mais on a envoyé les polluants dans les bassins ostréicoles et on a aggravé les sécheresses : dans un bassin versant quand l’eau s’écoule plus vite elle s’écoule moins longtemps…

Aujourd’hui le constat est sévère : on inonde l’hiver, les rivières sont sèches l’été et toute la France manque d’eau en période estival …

 

Dans un écosystème forestier (notre référence en matière de climat) 70% des précipitations sont consacrées à l’entretien du cycle (évapotranspiration) par rétention dans les sols, ce qui laisse 30% de retour en mer. Quand les retour en mer d’un bassin versant dépasse les 30% c’est que la végétation n’aura pas assez d’eau, ce qui va entrainer un manque de pluie, un assèchement du bassin, une destruction de la biodiversité et une augmentation des températures !

Par manque d’eau et de végétation sur des millions d’hectares la chaleur est stockée dans les sols au lieu d’être évacuée, et c’est ça qui dérègle le climat !

evapotranspiration

chaleur latente climat

 

pasdeclimatsanseau

formations et expériences professionnelles en : hydrologie, climatologie, météorologie, agriculture, permaculture, agroforesterie Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » , autrement dit "ne comptez pas sur les écologistes pour régler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes générés (climat eau et biodiversité)! Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus l'été ! Ce qui tue massivement toute la biodiversité de façon durable ce sont les sécheresses de plus en plus longues : pas d'eau pas de vie ! Les sécheresses de plus en plus longues ont des conséquences monstrueuses qui entraînent l’effondrement accéléré des pollinisateurs, des insectes, des oiseaux, impactent l’ensemble du vivant, y compris la santé humaine ! 1.1 millions d'hectares de prairies en Nouvelle Aquitaine avec des haies et des arbres, sans labour et sans pesticide pourtant tous les étés ce sont des cimetières de biodiversité, même les vieux arbres sèchent ...Une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, un comble quand on a passé l'hiver les pieds dans l'eau (inondations) sans faire de réserve ...En France ce sont uniquement les "écologistes" qui s'opposent à la construction de réserves d'eau et qui vont même jusqu'à en faire détruire ... cherchez l'erreur ! C'est le climat qui a besoin d'eau et de végétation l'été. Le secret d'un bassin hydrologique en bonne santé c'est sa densité végétale l'été (la référence étant la forêt de feuillus), plus on génère de biomasse plus on augmente le pouvoir de rétention d'eau des sols et donc de filtration, plus la densité végétale est importante et plus on alimente le cycle des pluies.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La france brule et ce n’est que le début !

la France brule et on demande de l’aide aux agriculteurs … https://www.franceb…