Accueil Non classé crues excessives et ostréiculteurs

crues excessives et ostréiculteurs

3 min lues
0
0
30

Les ostréiculteurs sont très très inquiets pour leurs productions  parce qu’ils reçoivent beaucoup trop d’eau douce l’hiver et surtout une eau très polluée par les matières fécales des stations d’épurations… en période de crue les stations débordent dans les rivières … avec tous les polluants !

Beaucoup trop d’eau douce l’hiver et pas assez l’été … ils se demandent si on ne pourrait pas réguler un peu mieux en amont du bassin versant…  réflexion pleine de bon sens d’un homme de terrain mais qui va à l’encontre  des actions des fonctionnaires de la DDT et de la DREAL … qui au contraire détruisent toutes les retenues pour que les sédiments rejoignent la mer !
Je ne comprenais pas pourquoi les sédiments devaient absolument rejoindre la mer et on vient de me fournir une explication tout à fait cohérente : La directive européenne impose juste de retrouver un état sanitaire satisfaisant des rivières, la destruction des retenues et l’écoulement des sédiments est une adaptation purement française de la directive … mais pourquoi évacuer les sédiments qui se déposent en amont des retenues alors qu’autrefois on s’en servait pour fertiliser les champs ? la réponse n’est pas très reluisante : les sédiments sont fortement pollués par les rejets des stations et les ruissellements des villes !  Alors soit on investissait massivement pour dépolluer les rejets en rivières soit on faisait des économies en cassant simplement les retenues … Non seulement on n’a pas résolu pas les problèmes (et on pollue la mer) et mais surtout « on jette le bébé avec l’eau du bain » , les retenues régulent les crues et augmentent les infiltrations … résultat on inonde et on pollue les bassins ostréicoles l’hiver, et l’été les rivières et les nappes sont sèches  !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

la Corse brule même en hiver …

Tempête Hervé en Corse: plus de 300 hectares brûlés dans un incendie (AFP) ce n’est …