Accueil Non classé Inondations l’hiver et sécheresse l’été, c’est juste une mauvaise régulation …

Inondations l’hiver et sécheresse l’été, c’est juste une mauvaise régulation …

5 min lues
0
0
271

Bassin-versant

Un bassin versant c’est un « entonnoir », quand l’eau s’écoule trop vite vous avez des inondations en aval et quand l’eau s’est écoulée trop vite l’hiver il n’y en a plus l’été … c’est mathématique !

Quand les anciens avaient besoin d’eau ils construisaient des retenues, depuis 20 ans on détruit les barrages et du coup on alterne inondations et sécheresses, c’est même de pire en pire d’année en année , en 2019 pratiquement toute la FRANCE était en restriction d’eau ou en situation de crise … c’est consternant mais tout à fait logique !

 

Dans un bassin versant les inondations sont provoqués par les ruissellements sur des sols étanches ou saturés en eau.

La prévention des inondations passent par la retenue des ruissellements pour leur infiltration ou leur utilisation.

Une rivière est caractérisée par ses sources, les fossés qui captent les ruissellements doivent aboutir dans des bassins de rétention (ou réserves collinaires) et surtout pas dans les rivières, ce qui  limite les pollutions, favorise les infiltrations ou constitue des réserves l’hiver pour épargner les nappes l’été.

 

Dans le bassin versant les nappes profondes sont alimentées par les nappes superficielles alimentées par les pluies alimentées à 70% par l’évapotranspiration.

Pas de végétation l’été = pas de pluie = désertification, pas la peine de regarder la forêt Amazonienne qui brule, les photos aériennes de certaines région de France  l’été sont dignes du Sahara !

Le secret d’un bassin versant en « bonne santé hydrique » c’est la végétation, plus vous aurez une végétation dense et massive (en priorité l’été donc au rythme des forêts) sur l’ensemble du bassin  mieux le cycle va fonctionner , et inversement plus vous aurez de terres sèches, de béton et d’assainissement collectif moins vous aurez d’eau …

 

Tant que les agences de l’eau n’auront pas compris que c’est la végétation qui alimente les pluies et donc tout le bassin versant et les nappes phréatiques , on continuera à détruire le climat et la biodiversité !

 

Sur cette vidéo vous verrez que tous nos ennuis ont commencé en 2000, avec une succession de lois (sans vision globale), un « nettoyage » des cours d’eau et  une diminution de 10% par an des surfaces irriguées … moins de végétation = moins d’eau !

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

pour sauver le climat et la biodiversité il faut un couvert végétal vivant l’été sur un maximum de surfaces (villes et campagnes)

La prairie  est le milieu agricole le plus riche en biodiversité et le plus naturel (pas d…