Accueil Non classé l’effondrement de la biodiversité s’explique surtout par le manque d’eau et de végétation l’été sur des périodes de plus en plus longues

l’effondrement de la biodiversité s’explique surtout par le manque d’eau et de végétation l’été sur des périodes de plus en plus longues

4 min lues
0
2
1,302

 

 

Si on assiste aujourd’hui à une accélération de l’effondrement de la biodiversité c’est aussi à cause des périodes de sécheresses de plus en plus longues !

 

Avant une grande partie des insectes mourraient l’hiver, mais maintenant ils meurent l’été dans des sols exposés au soleil (la température peut monter à plus de 50°c) . La base de toute la biodiversité c’est la biodiversité des sols, la forêt est chez nous le milieu naturel le plus riche en biodiversité (suivi par tous les points d’eau), parce qu’elle enrichit et protège les sols, parce qu’elle évapore beaucoup d’eau l’été donc climatise l’environnement (ce n’est pas l’ombre des arbres qui apporte de la fraicheur mais l’évapotranspiration) !

 

Le dérèglement du climat est responsable de cet effondrement mais on peut y remédier en appliquant le principe de la forêt : protection végétal des sols l’été !

 

La température de notre environnement est régulée par l’évaporation de l’eau , plus il fait chaud plus l’eau s’évapore et plus la chaleur s’évacue dans l’atmosphère, il y a bien augmentation de température mais pas de « surchauffe » !

 

L’été il fait plus chaud, donc il devrait y avoir plus d’évaporation, mais comme les sols sont secs ou sans végétation sur des millions d’hectares (villes et champs) , la chaleur n’est pas évacuée mais stockée dans les sols … et on enchaine des canicules tous les étés …

 

La végétalisation d’un maximum de surfaces (villes et campagnes) est indispensable pour la régulation thermique du climat . Les plantes ont besoin d’eau l’été, il suffit de garder une partie des pluies de l’hiver, et notamment les rejets des villes ! En nouvelle aquitaine il y a 781 000 hectares de surfaces artificialisées (9,3% du territoire) avec 700mm de pluie par an ça donne 5 milliards de m3 rejetés massivement dans la mer via les rivières (en créant des inondations au passage …) ! la consommation TOTALE de toute la région (potable agricole et industrie) n’étant que de 1,5 milliards de m3 … le potentiel d’eau exploitable est énorme mais il faut faire des réserves ! 

 

1_prairie naturellecycle de l'eau foret et nu

pasdeclimatsanseau

Laurent DENISE : formations et expériences professionnelles en : hydrologie, climatologie, météorologie, agriculture, permaculture, agroforesterie, sol vivant Albert Einstein disait : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré. » , autrement dit "ne comptez pas sur les écologistes pour régler les problèmes qu'ils ont eux-mêmes générés (climat eau et biodiversité)! Les sécheresses et les inondations ne sont pas des fatalités liées au dérèglement climatique mais le résultat logique d'une très mauvaise gestion des eaux de surface, Inondation c’est quand l’eau repart trop vite vers la mer, sécheresse c’est quand elle est repartie trop vite … Sur les continents, la régulation thermique de l'atmosphère est automatique tant que les surfaces exposées au soleil sont couvertes d'eau ou de végétation, autrement dit : c'est la sécheresse des sols qui provoquent le dérèglement climatique et non pas le dérèglement climatique qui provoque les sécheresses, le climat se dérègle quand les continents ne transpirent plus l'été ! Ce qui tue massivement toute la biodiversité de façon durable ce sont les sécheresses de plus en plus longues : pas d'eau pas de vie ! Les sécheresses de plus en plus longues ont des conséquences monstrueuses qui entraînent l’effondrement accéléré des pollinisateurs, des insectes, des oiseaux, impactent l’ensemble du vivant, y compris la santé humaine ! 1.1 millions d'hectares de prairies en Nouvelle Aquitaine avec des haies et des arbres, sans labour et sans pesticide pourtant tous les étés ce sont des cimetières de biodiversité, même les vieux arbres sèchent ...Une sécheresse c'est juste un manque d'eau l'été, un comble quand on a passé l'hiver les pieds dans l'eau (inondations) sans faire de réserve ...En France ce sont uniquement les "écologistes" qui s'opposent à la construction de réserves d'eau et qui vont même jusqu'à en faire détruire ... cherchez l'erreur ! C'est le climat qui a besoin d'eau et de végétation l'été. Le secret d'un bassin hydrologique en bonne santé c'est sa densité végétale l'été (la référence étant la forêt de feuillus), plus on génère de biomasse plus on augmente le pouvoir de rétention d'eau des sols et donc de filtration, plus la densité végétale est importante et plus on alimente le cycle des pluies.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pasdeclimatsanseau
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

l’Europe sous le froid au mois de mars !

On nous a vendu un réchauffement climatique et depuis une semaine les température nocturne…